De Aux Savoirs de Kersis'kal
Aller à : navigation , rechercher
Vaãtra
649 - 1135
(disparu-e à l'age de 486 ans)
Identité
Nom: Vaãtra
Surnom: l'incendiaire
Race: Humain
Origine et Famille
Origine : Tour de Kemorne
Originaire des Cercles de Mesalena
Rang & Renommée
Titre(s): Maitre mage élémentaire du feu
Métier
Profession: Mage
Spécialité(s): Pyromancie
Hors-jeu
Type: Personnage Historique
(modifier)

?

Archives
La page que vous consultez concerne un personnage, un groupe ou un territoire disparu.

La mage Vaãtra est une pyromancienne devenue légendaire suite à ses méfaits.

Histoire

Vaãtra, mage prodige de sa génération, fut de ceux qui redonnent leur gloire à une voie de magie. Au sein de l'école élémentaire, la voie du feu (pyromancie) était à son époque très sous-estimée, suite aux découvertes et autres percées effectuées dans les autres branches élémentaires.

Suite aux travaux de Vaãtra au sein de la tour de Kemorne, la pyromancie redevint une voie majeure de magie, respectée par les aréopages célestes.

Légende

À l'apogée de sa puissance, Vaãtra était capable des plus grandes prouesses en terme de métamorphoses élémentaires. Capable de se régénérer dans les flammes, elle pouvait également invoquer les puissances du feu pour se changer quelques instants en élémentaire elle-même.

On raconte que ses sens étaient si aiguisés qu'ils lui permettaient de ressentir les effluves magiques des feux et de voyager d'un feu à l'autre grâce à ce système de localisation.

Ses détracteurs furent nombreux à lui reprocher d'utiliser ce moyen de locomotion pour surprendre ses victimes et les enlever pour en faire des cobayes.

De nos jours, la légende subsiste qu'un feu non surveillé peut toujours servir à Vaãtra pour commettre ses méfaits. Dans la plupart des pays d'Orya, on veille toujours à éteindre les feux derrière soi, et à ne jamais laisser un feu sans surveillance.

Héritage

Malgré ses détracteurs, Vaãtra reste parmi les mages élémentaires une figure importante parmi ceux qui ont permis à la branche élémentaire d'acquérir ses lettres de noblesse.

De nombreux apprentis mages pyromanciens issus de la Confrérie Céleste tentent chaque année de l'invoquer et d'obtenir d'elle les clés des secrets des flammes.