De Aux Savoirs de Kersis'kal
Aller à : navigation , rechercher
Royaume de Sarin'Dol
Structure
Organisation : Nation
Régime : Royaume
Instance dirigeante : Grand conseil de Sin'Ooli
Représentant : Six Maitres
Fondation : An 385 (873 ans)
Disparition : An 1255 (3 ans)
Alliance
Groupe(s) : 8
Présent(es) sur : Orya
Possédant : 2 fief(s)
2 territoire(s)
Population et culture
Langue(s) : Targain
Religion : Namnésis
Race majoritaire : Humain
Personnalité(s) : 9
(modifier)
Archives
La page que vous consultez concerne un personnage, un groupe ou un territoire disparu.

Le royaume de Sarin'Dol est un royaume de l'ouest d'Orya basé sur la recherche perpétuelle de la connaissance, et autour de la bibliothèque de Pagolos ainsi que du culte de Namnésis.

Géographie

Le royaume de Sarin'Dol est totalement encastré dans les montagnes de l'ouest d'Orya. Seule une ouverture, au nord, permet des relations avec le Saint Empire d'Aëthéor, que l'on connait sous le nom du Passage des Dieux.

Principal lieu d'intérêt du royaume, la bibliothèque de Pagolos est une référence oryanne de la collecte de la connaissance et du savoir.

Organisation

Ses habitants les dolsaris travaillent pour la plupart pour le bien de la collection de la bibliothèque de Pagolos.

La société est divisée en plusieurs cercles et six grandes branches de la connaissance, dont les six maitres forment le grand conseil de Sin'Ooli.

Sin'Ooli

Loupe.png Article détaillé : grand conseil de Sin'Ooli

Le grand conseil de Sin'Ooli régente la politique du royaume. Il est composé des six grands maitres de la connaissance, qui représentent six spécialités précises.

Aris

Loupe.png Article détaillé : cercle des aris

Les dolsaris désirant parcourir le monde d'Orya peuvent le faire en devenant aris pendant un temps. Ainsi ils visitent de nombreux pays et sites de fouille pour en ramener les plus intéressants morceaux d'histoire et de savoir : parchemins, artéfacts, et autres bibelots.

Ambassade sur Kandorya

Loupe.png Article détaillé : Délégation dolsarie

Les colons dolsaris qui ont voyagé jusqu'à Kandorya font majoritairement partie du Protectorat au sein de la délégation dolsarie dont le responsable est Oggy Flyingbard

Religion

Loupe.png Article détaillé : Namnésis

Religion officielle du royaume, Namnésis est à l'origine de sa fondation. Le « Très-Haut » aurait indiqué la position de son avatar : la Dale à Fedorel.

Ses prêtres, les namns, étudient le monolithe et les documents de la blibliothèque de Pagolos ; et sont garants des dogmes.

Économie

La richesse de ce royaume se fait sentir par les tenues parées de joyaux et dont les couleurs vives passent rarement inaperçues. Les tenues des chercheurs sont plus ternes, la plupart d'entre eux passant en effet la majeure partie de leur temps au sein de la grande bibliothèque de Pagolos. Les aris en mission se vêtissent évidemment de manière plus sobre et plus discrète.

Peuples marchands, ils sont relativement respectueux des autres civilisations, mais n’hésitent pas à combattre si le besoin s’en fait ressentir.

H.A.C.C.O.S.

Loupe.png Article détaillé : H.A.C.C.O.S.

De toutes les compagnies commerciales dolsaries, la plus connue par les habitants d'Edenorya est l'H.A.C.C.O.S..


Culture

Le Targain est la langue la plus pratiquée du royaume.

Lois

En plus d'un code civil, afin d'encadrer les nombreuses activités liées à la magie de ses ressortissants, le grand conseil de Sin'Ooli a doté le pays de lois propres à la magie qu'il partage avec les Cercles de Mesalena.


Archives

Présentation originelle

Une théocratie Idéale

Lorsqu’un étranger, invité au Sarin’Dol, découvre l’organisation de la société Dolsarie, il a vite fait de sauter à la conclusion qu’il contemple une démocratie participative. Et en un sens, il n’a pas tout à fait tort, pourtant c’est bien le fonctionnement quasi idéal d’une théocratie qui s’étale sous ses yeux.

Le Sarin’Dol pourrait être comparé à une fourmilière dont la reine serait Namnésis.

Un beau jour, Namnésis a choisi sur ces terres bénies un homme très sage et cultivé, pour en faire son premier fils, le premier Namn, Fedorel l’élu. Namnésis lui a révélé, par le biais de visions, l’emplacement de son avatar. C’est en effet à l’endroit exact signalé par le Très Haut, que les Dolsaris ont découvert un parallélépipède vertical d’un noir d’ébène, la Dale.

Cet avatar de Namnésis a dès lors constitué le centre du développement de la société. Sur le lieu de sa découverte fut construit un des bâtiments les plus imposants qu’Orya ait jamais porté, Pagolos. Semblable à un iceberg à la partie émergée titanesque, Pagolos s’étend principalement sous terre et seuls les inconscients et les fidèles à la Foi la plus aveugle osent pénétrer dans ce dédale infini aux niveaux innombrables. Pas de plans, peu de lumière et Namnésis pour seul guide…

A travers les plus réceptifs, la Dale a depuis lors dispensé son savoir inépuisable, devançant bien souvent les besoins de son peuple et lui permettant de prospérer au-delà de tout ce que cette plaine aride avait originellement à offrir : culture, architecture, philosophie, sciences et techniques, des tombereaux de savoir se sont déversés dans les travées de l’immense bibliothèque occupant les niveaux supérieurs, sous le soleil. Mais le Très Haut a également conduit son peuple jusqu’aux reliques les plus enfouies et les mieux gardées avec une précision divine ! Les sous-sols regorgent donc d’artefacts de tous horizons dont la plupart n’ont pas encore pu être étudiés (ni retrouvés diraient cyniquement certains Namns).

Dehors, le peuple est libre, riche et industrieux, chacun dans son domaine. Les Namns servent de médium au Très Haut en recueillant et analysant les oracles qu’il dispense. Le fruit de leurs travaux est livré à un conseil de six sages, littéralement le Sin’Ooli, qui oriente alors les recherches et les efforts du peuple dans tous les domaines concernés. Le Bras Sacré de Namnésis hors le Sarin’Dol est constitué par la caste des Aris, potentiellement n’importe quel citoyen dont les compétences seraient requises pour une mission spécifique.

Les autre dolsaris ont un libre arbitre total quant au choix de leur chemin de vie pourvu que ce chemin profite au plus grand nombre. La seule contrainte « religieuse » consiste à progresser quotidiennement dans la voie de connaissance qu’un individu s’est choisie. Le Tabou principal est la destruction de toute source de connaissance. A ce titre, la justice courante est rendue par les Namns qui, dans le cas de faits particulièrement graves ou dépassant leur connaissance propre, peuvent en appeler au Sin’Ooli.

L’étranger invité qui a l’occasion de séjourner suffisamment longtemps en Sarin’Dol pour atteindre cette compréhension de la société, ne peut faire autrement que reconsidérer tout ce qu’il croyait savoir sur les religions, en tout cas sur celle-ci.

Le Royaume de Sarin'Dol en Orya

Le royaume de Sarin’Dol se concentre sur la compréhension des oracles et la recherche d’artefacts sur l’ensemble du continent. L’un des cercles les plus connu est celui des « Aris », celui-ci est tourné vers la découverte, cherchant encore et toujours les objets rares. Ils sont connus à travers le continent pour leur pugnacité et leur inflexibilité dans leurs actions. S’ils sont capables d’infiltrer discrètement un endroit, il n’est pas rare non plus de les voir arriver avec armes et armures, afin de prendre par la force ce qu’ils convoitent. Tout dépend de l’objet, de son importance et de la garde qu’il occasionne…

Le grand conseil de Sin’Ooli, composé de six maîtres, dirige le royaume. Chaque maître possède une spécialité. Lorsque l’un d’entre eux disparaît, il est remplacé par son plus haut disciple. Il n’est encore jamais arrivé que celui-ci ne soit pas validé par le reste du conseil.

La richesse de ce royaume se fait sentir par les tenues parées de joyaux et dont les couleurs vives se distinguent de celles, ternes, des tenues des chercheurs qui, pour la plupart d'entre eux, passent la majeure partie de leur temps au sein de la grande bibliothèque de Pagolos, ou de celles plus sobres et plus discrètes, des Aris en mission.

Leur religion est basée sur le culte de Namnesis, Dieu de la connaissance. Celui-ci enseigne que tout doit être étudié car le pouvoir de choisir sa voie vient de la connaissance des choix.

Les prêtres ou Namn sont respectés pour leurs lectures de la « Dale », énorme monolithe fait d’une matière inconnue et qui est à la base de la religion Namn.

Peuples marchands, ils sont relativement respectueux des autres civilisations, mais n’hésitent pas à combattre si le besoin s’en fait ressentir.

Le Royaume de Sarin'Dol en Kandorya

Sur l'île de Kandorya, les Dolsaris ont été rassemblés dans le camps Vent du Nord par la Guilde Marchande, avec leurs alliés et non moins sage confrères des Cercles de Mesalena. Sur place, une entraide et une entente s'est développée avec les autres réfugiés qui partageaient ce même camp, notamment une compagnie mercenaire dénommée Compagnie Franche du Lys Noir.

Sarin'Dol est aujourd'hui membre à part entière du Protectorat du Lys Noir, coalition créé dans le but de fédérer le camp et de lui offrir les moyens nécessaires à sa protection, tant qu'à la gestion des territoires récemment découverts.

Le Royaume de Sarin'Dol garde néanmoins ses buts originels de connaissance et d'étude du monde, des artefacts en particulier.