De Aux Savoirs de Kersis'kal
Aller à : navigation , rechercher
Nation troll
"Nous aimons nous repaître de ceux qui voudraient nous soumettre.
La faim justifie les moyens !
"
200px
Structure
Organisation : Nation
Régime : Conseil
Représentant : Rokhan, Patchakoultek, Fo'ley
Alliance
Faction : Horde primale
Présent(es) sur : Kandorya
Population et culture
Langue(s) : Troll
Religion : Panthéon Orc
Race majoritaire : Troll
Personnalité(s) : 2
(modifier)






Politique

Conseil restreint

Les trolls ont constitué un conseil restreint composé de 4 sections :

  1. Guerre & diplomatie,
  2. Lois & traditions (Rokhan) du clan ardent),
  3. Magie & Spirituel (Patchakoultek des îles),
  4. Commerce & Intendance (Fo'ley Bah'tard des plaines).

La nation troll est constituée de 5 clans bien distincts : troll rouge du clan ardent, troll bleu des îles, troll blanc des plaines, troll noir du clan sombre, troll vert des forêt.

Horde primale

Ils se sont joints à la Horde primale, pour obtenir un soutien et surtout des informations concernant les dragons qui les ont quittés. Les trolls n'ont pas d'alliés au sein propre du terme, même si les orcs sont assez proches, ni de véritables ennemis. Ils sont craints à cause de leur faim insatiables et leurs rituels vaudous qui mêlent cannibalisme et magie animiste. Les orcs sont considérés comme des frères d'armes, un peuple guerrier qui a beaucoup à apprendre aux trolls; tandis que les ogres sont plutôt des chasseurs et omnivores renommés, qui ont cette passion commune avec notre peuple.

Histoire

Orya

Kandorya

Géographie

Orya

Sur Orya, les trolls se sentaient partout chez eux, et établissaient des villages dans la plupart des habitats naturels selon leur tribu : plaines, forêts, etc.

Kandorya

Sur Kandorya, les trolls sont accueillis sur le fief des elfes noirs, seul fief de la horde primale jusqu'à sa conquête.

Les premiers colons trolls et ogres furent historiquement hébergés dans le hameau proche de la cité de Refirsol, et on en trouve toujours certains, tel Craque-les-os parmi les Enfants des Cendres.


Culture

Culte des dragons

Loupe.png Article détaillé : Culte des dragons

Chaque dragon a influé sur la naissance des différents clans : dragon  rouge pour les trolls ardents, dragon vert pour ceux des forêts, dragon  noir pour les trolls sombres, etc. Chaque clan troll, avant la réunification par Rumba et Kaya, s'occupait  des oeufs, nourrissaient les dragons avec des sacrifices, les protégeait, etc. Un jour les dragons abandonnèrent les trolls pour se réfugier on se  sait où, ce qui laissa les trolls sans but, et ils commencèrent à se  faire la guerre et à s'exterminer. Les trolls ne purent s’empêcher de manger tout ce qu’ils trouvaient sous leurs mains. Puis vint la réunification, ce qui sauva la race des trolls d'une guerre auto-destructrice.

Légende de Rumba et Kaya

Autrefois, les trolls étaient répartis en tribu selon leurs coutumes, leur physique, ainsi que leur culture : il existait des trolls des jungles, trolls des îles, des plaines, de glace, de feu, etc.

D'aucun ne pourrait prétendre que ces différentes tribus vivaient en paix : il fallait bien manger et se défouler entre deux prières aux ancêtres. Pour éviter que les trolls s'exterminent entres eux et se fassent la guerre en permanence, les anciens de chaque tribu ont mis en place le Korn'Dru : un rassemblement annuel de toutes les tribus où elles se défiaient avec des épreuves de force, de magie, d'adresse... où chacun rentrait chez soi après les jours de festivités pour s'occuper des dragons


Deux trolls apparurent pour bousculer ces traditions : Rumba de la tribu des trolls des plaines, et Kaya de la tribu des trolls des îles. Après une partie de chasse, ces deux jeunes trolls décidèrent une chose que personne n'avaient encore imaginé : devenir amis. 

Au fil des ans, ils se rapprochèrent l'un de l'autre, gagnèrent en force, et prouvèrent aux autres tribus que les trolls pouvaient former une unité.

Quelques années plus tard, leurs noms étaient sur toutes les lèvres : les premiers chefs du clan Troll venait de naître. Rumba le téméraire et Kaya Lame-dansante allaient créer un nouvel ordre de trolls.

L'histoire de Kandorya se déroule environ 10 générations troll après ces événements. (Une génération troll équivalant à 300ans) 

Après Rumba et Kaya

Les trolls continuèrent de survivre, même si peu nombreux. Ils entendirent parler de rumeurs concernant des indices sur Kandorya qui leur permettrait de lier leurs esprits avec les dragons une fois encore. Mais une fois sur place, les trolls furent pris de nouveau par cette frénésie sauvage qui sommeille en eux. Après un sortilège complexe en appelant les esprits et en sacrifiant leur chef, les trolls purent apaiser cette soif de sang, tout en sachant que le danger n'était pas complètement écarté.

Panthéon troll

Loupe.png Article détaillé : Panthéon Orc
  • Vatea : Un séisme

L'enfanteresse de monde, la génitrice des dieux, mère de tous les trolls et mère de Tanack, Whakataupe et Omatiki. L'esprit de Vatea sillonne inlassablement le monde qu'elle créé. Par l'intermédiaire des oracles trolls, elle guide ses enfants en leur envoyant des visions et des rêves prophétiques. Tour à tour mère nourricière, tour à tour égérie belliqueuse, elle déchaîne sur les troupeaux humains la fureur de son fils ainé et de ses armées de trolls. Symbole d'espoir et d'abondance pour le peuple trolls, Vatea inspire à tous une confiance sans égale en un futur meilleur.

  • Tanack : Le feu

Tanack né des entrailles brûlantes de Vatea, il est le dieu porteur de la colère de sa mère, dieu du combat, de la violence, représenté comme un feu prêt à vomir sa horde de guerriers à la face des ennemis de Vatea.

  • Omatiki : La tempête

Omatiki, sortie des cuisses humides de Vatea, elle est la déesse du plaisir. Mère des orgies, c'est elle qui récompense par le butin les survivants de Tanack. Elle est aussi la déesse de l'accouplement et de la beauté. Elle accompagne Tanack partout où sa colère le mène car elle est la seule à pouvoir l'apaiser. Une fois par mois, les femelles trolls se coupent les seins... qui repoussent rapidement grâce à leur régénération naturelle.

  • Whakataupe : Un arbre

Le gardien des traditions : d'une laideur repoussante et d'une faiblesse maladive, Whakataupe compense ses tares physiques par un savoir prodigieux. Vivant dans l'ombre de son frère, il s'est accompli en passant maitre dans de nombreux domaines intellectuels tels que la médecine, l'histoire et la magie.

Il jouit d'une position ambivalente dans le panthéon troll, raillé pour son apparence trop « humaine », il est néanmoins indispensable à la survie de la race troll.