De Aux Savoirs de Kersis'kal
Aller à : navigation , rechercher
Mialtus
Identité
Nom: Mialtus
Race: Divinité
Hors-jeu
Type: Personnage Historique
(modifier)



?









Archives
La page que vous consultez concerne un personnage, un groupe ou un territoire disparu.
Les origines de Mialtus sont entourées de légendes et de mythes, ce qui n’est pas surprenant lorsqu’il est question d’un homme qui fonda un empire avant d’être déifié. Les tenants de son culte insistent sur le fait que toutes ces histoires sont fidèles à la réalité et font partie du dogme officiel, même lorsqu’elles sont contradictoires. Les érudits s’accordent à dire que Mialtus naquit au sein d’une famille noble, probablement proche des autorités Mulkesh. C’était une époque dangereuse, agitée de fréquents soulèvements contre l'occupation, tout autant que par les menaces continuelles des famines et pillages. Le jeune Mialtus grandit pour devenir un puissant guerrier, même dans sa prime jeunesse, et ses parents et amis s’émerveillaient devant sa férocité et ses prouesses. Militaire de carrière, il gravit les échelons de l'armée mulkesh pour devenir Tribun.

En 900, écœuré de la façon dont est traitée la province d'Eturia, il mena un soulèvement de grande ampleur avec ses légions. Par un mélange de ruse, de diplomatie, de corruption et fort de ses victoires, il fédéra autour de lui les représentants de Verronnia, Baklan, Miryath et Yanesh et assuma le rôle de chef incontesté. Une fois les Mulkesh vaincu, les représentants des anciens peuples d'Eturia reconnurent qu’ils étaient plus en sécurité unis que divisés et ils comprirent aussi que Mialtus était le seul homme capable de réaliser cette unité. C’est ainsi qu’il fut proclamé Grand Consul en 904.

Après trente ans de règne, Mialtus décida, malgré les réticences de son gouvernement, de se proclamer Empereur afin de représenter la Paix, l'Ordre, la Civilisation et la Lumière. Il fonda la cité de Darivelle pour centraliser son nouvel Empire et mit en place une politique beaucoup plus agressive. Les éturiens furent invités à montrer la passion de leur pays, la fierté d'y appartenir et d'être prêt, si nécessaire, à se sacrifier pour lui.

Mialtus décéda à l'âge de 84 ans. A sa mort, une tempête s’abattit sur Darivelle. Les oracles affirmèrent que les dieux étaient en colère. Pire, qu’il fallait rapidement trouver un successeur à Mialtus car il était, selon eux, la représentation vivante du Dieu des dieux sur terre. Un culte rendu à l'Empereur fut instauré.

Culte de Mialtus

Mialtus fut divinisé après sa mort et devient le Dieu de la Colère, de l'Orgueil, de la Force, de la Guerre et du Combat. Il enflamme le cœur de ses adeptes de son glaive ardent et, comme dans les forges impérials où naissent les armes et armures des légionnaires, il les façonne pour les transformer en armes destinées à combattre pour la grandeur d'Eturia.

Aujourd’hui, le culte de Mialtus domine dans la République. On peut voir ses temples et ses autels dans les plus petites communautés. Parmi leurs devoirs, ses prêtres sont chargés de défendre l'état créé par l’Empereur et ils le font souvent en battant le rappel des citoyens lors des périodes de troubles ; c’est la raison pour laquelle les étrangers les perçoivent fréquemment comme les prêtres d’un Dieu de la guerre, bien que ceci ne soit pas entièrement vrai. Comme on peut s’en douter dans un pays aussi vaste qu'Eturia, les pratiques religieuses varient énormément selon les endroits. Un Dieu peut être beaucoup plus estimé que les autres dans une région et seulement honoré lors de ses jours consacrés dans la région voisine. Il existe une exception remarquable. Mialtus est la divinité tutélaire d'Eturia et de son peuple, il est honoré avec une révérence particulière et un respect mêlé de crainte. Il est le libérateur et le protecteur de son peuple, leur bouclier et leur glaive. Son seul nom leur permet de conserver l’espoir que les guerres et catastrophes naturelles ne viendront jamais à bout de l’Eturia.

Les prêtes conseillent, pour attirer l'attention de Mialtus, de lui faire des offrandes évoquant le sang de ses ennemis où la promesse d'un combat glorieux. On trouve également les préceptes suivants à suivre pour plaire au Dieu :

  • Faire de la musculation et sculpter son corps
  • Obéir aux ordres de son supérieur.
  • Combatte les Mulkesh.
  • Vouer une allégeance sans faille à l’Empereur.
  • Travailler à maintenir l’unité d'Eturia, même au prix des libertés individuelles ou de ta propre vie.

Expressions Liées à Mialtus

- Si tu sors ton glaive, sers-t’en : Ne renie jamais ta conviction ni tes paroles.

- Parole de Mulkesh : Phrase utilisée pour désigner un mensonge.

- Il a glissé sur une plaque de verglas : Réponse courante à la question « que lui est-il arrivé ? » en référence à un homme mort ou blessé.

- Aussi infaillible que la saucisse de Mialtus : Une expression obscure d’origine inconnue et à la signification douteuse.

Profession de foi attribuée à Mialtus.

  • Dans les ténèbres, je serais la lumière ;
  • Dans les temps de doute, je garderais la Foi ;
  • Dans l'attente de la guerre, j'affuterais mes armes ;
  • Dans la vengeance, je ne monterais aucune pitié ;
  • Dans la tourmente de la bataille, je ne connaitrais pas la peur ;
  • Face à la mort, je n'ai aucun regret.

- Volumen d'incorporation des Chapelains de Mialtus.