De Aux Savoirs de Kersis'kal
Aller à : navigation , rechercher
Ithraïn
Ithrain.png
né-e en 1132
(126 ans)
Identité
Nom: Ithraïn Celeb'êl Lithren
Race: Elfe
Origine et Famille
Famille: Silna
Parents: Itharaë Celeb'êl

Silón Lithren

Origine : Royaume d'Eothir
Allégeances
Membre de la Compagnie du Renard
Membre des Faubourgs d'Edenorya
Métier
Profession: Herboriste
Hors-jeu
Type: Personnage Non-Joueur
(modifier)


?

Ithraïn est une Eothiranne, native du duché de Palar, fille de Silón Lithren et Itharaë Celeb'êl.

Origines

Silón Lithren avait combattu vaillamment lors des premières guerres contre les orcs de Lormack et sa renommée lui avait valu à son retour la main de sa bienaimée, Itharaë Celeb'êl. Issue de la petite noblesse de Palar, celle-ci avait cependant abandonné son titre et la cour pour s'établir avec son époux dans une vaste propriété agricole au sud du pays. De héro de guerre, Silón devint éleveur de chevaux. C'est ainsi que nait Ithraïn, en 1132, au cœur des les plaines du sud de Palar, loin de la capitale et de la cour.

Son enfance est paisible, sous l’œil vigilant de ses parents, et son éducation sommaire. Elle apprend à lire et écrire l'elfique ainsi que le commun et dès son plus jeune âge son père lui enseigne le dressage des chevaux.

A l'âge de 16 ans, Ithraïn est appelée à commencer sa formation militaire. Elle doit alors quitter la ferme familiale pour rejoindre la capitale du duché, Olambo Norima, où débute son entrainement. Elle apprend la discipline militaire et l'art du combat.

Plusieurs années se sont écoulées depuis son départ lorsqu'une missive lui apporte de tristes nouvelles. Silón est mourant. Elle rentre alors chez elle une dernière fois mais il est trop tard pour revoir son père. Ithraïn reste auprès de sa mère et tente de redresser l'économie de la ferme qui s'est écroulée lorsque son père est tombé malade. Mais quelques mois seulement après les funérailles de son époux, Itharaë se remarie à la surprise de tous. Et à un Faye... Ithraïn le méprise et s'oppose violemment à leur union mais ne réussi pas à l'empêcher.

La naissance de sa demi-soeur, Silna, est un second coup-dur pour Ithraïn. Ne se sentant plus chez elle, ni même bienvenue, dans la maison de son enfance, elle décide de retourner à Olambo Norima pour reprendre son service militaire. Cette fois elle ne reviendra pas.

Une fois son service achevé, elle s'engage dans la défense des portes d'Eothir et des cités frontalières. Les années passent et elle ne se lasse jamais est d'écouter les récits des marchands, qui passent régulièrement par les Portes d'Eothir pour commercer avec les elfes, et elle se met à rêver de voir le monde au-delà des frontières du royaume...


1253

Ithraïn fait la connaissance de Lod lorsque ses errances le mènent aux portes d'Eothir. Elle se joint alors au jeune humain et le suit dans son périple vers Kandorya, devenant ainsi membre de la Compagnie du Renard qui l'accueille malgré son sang pur. Il n'en va pas de même pour tous les habitants des faubourgs ou de la ville d'Edenorya qui restent méfiants envers elle.

Dès le premier jour de cette foire, Ithraïn rejoint la Guilde des Herboristes et se trouvant une passion pour cette discipline décide de s'investir dans son épanouissement. Les débuts de la Guilde sont difficiles. La cueillette mal organisée et le manque de communication attirent les foudres des autres herboristes, du fermier et de sa famille.

Evitant de peu une révolte paysanne, Poussin (censeur de la guilde), Smio et Ithraïn parviennent finalement à instaurer des négociations. Celles-ci aboutissent sur la rédaction d'un contrat entre Juan le fermier et les herboristes, mettant au clair les droits et devoirs de chacun.

L'apparition de personnages mystérieux et de monstres des profondeurs dans le champ ne font qu'envenimer la situation déjà délicate. Lorsque le plus gros de ces monstres, un insecte géant aux nombreuses pattes, est enfin abattu, Ithraïn et les autres pense que le pire est derrière eux.

Cependant, le sang de l'insecte propage par simple contact une maladie étrange et nombreux sont ceux qui y succombent. Ithraïn parvient par chance à s'enfuir et regagner les faubourgs de la ville où les Apôtres réussissent à endiguer l'épidémie. Le lendemain, là où gisait le cadavre du monstre fleurissent des centaines de jeunes pousses.

Cette découverte est d'une importance capitale pour la Guilde des Herboristes qui cherchent dès lors à utiliser cette caractéristique du sang de l'insecte pour la culture d'une fleur mystérieuse rapportée de ses fiefs par l'Arcanium. En obtenir les graines s'avère être un véritable défit. Les rumeurs se propagent, le Protectorat du Lys Noir aurait tout juste envahit les fiefs de l'Arcanium. Le censeur de la Guilde faisant partie du Protectorat, les relations sont tendues. Finalement la Guilde est autorisée à étudier les fleurs.

Lorsqu'il n'y a ni plantes à cueillir, ni monstres à tuer, ni négociations à mener... Ithraïn s'instruit sur l'art de l'herboristerie, se sentant quelque peu coupable d'abandonner dans ses études la Compagnie du Renard qui l'a accueillie. Son implication lui vaudra d'être nommée Prêteur de la Guilde des Herboristes à la fin de la foire, bien que cette promotion soit discutée par son prédécesseur.