De Aux Savoirs de Kersis'kal
Aller à : navigation , rechercher
Horde primale
Structure
Organisation : Campement
Spécialité : potage au dragon
Fondation : An 1252 (6 ans)
Alliance
Groupe(s) : 1
Présent(es) sur : Kandorya
Population et culture
Religion : Séphérie
Personnalité(s) : 7
(modifier)




Histoire

1257

1256

1255

1254

1253

1252

Fondation

Population

Clan Rylyn'Dar

Loupe.png Article détaillé : Clan Rylyn'Dar

Fondé en 1251, le clan Rylyn'Dar affiche un étendard avec une hydre à deux têtes, représentant les deux sœurs jumelles emblématiques. Désireuses de fonder leur propre famille, elles offrirent une bannière à tous les rebuts et autres âmes oubliées. Dès leur arrivée sur l'île avec leur fils, elles ont su faire leurs preuves et trouver leur place dans ce monde. Si le but premier du clan est l'acquisition de connaissances, il est dernièrement orienté sur la réunion du plus grand nombre des leurs, surtout depuis qu'Orya à été annoncée comme détruite: il est bon de préserver l'espèce.

Cependant, au sein de ce clan formé par la famille Orlyn'Dar on peut compter bon nombre de personnages hauts en couleurs d'autres races, aux origines variées qui ont rallié leur cause autour des intérêts de cette famille. Et qui leur ont, pour la plupart, prêté serment de toujours défendre leur valeurs. Depuis qu'ils ont été reniés par Taldriirn l'usurpatrice, la majorité s'est tournée vers les voies de la grande déesse mère « Séphérie » lors de son éveil, en continuant d'honorer leurs esprits d'origine. Bon nombre d'entre eux ont le pieds marin, et sont enrôlés sur la flotte du Quilnar, qui vogue constamment au large de l'île...Perpétuellement en mouvement, il est plus aisé de rencontrer leur matriarche au camp Primal.

Clans trolls

Loupe.png Article détaillé : Clans trolls

Origines

Les trolls sont parmi les créatures les plus anciennes qui ont peuplé Orya. Auparavant sous terre, ils sont montés à la surface il y a plusieurs milliers d’années. Leur première apparition en Kandorya date de 1255.


Les raisons de leur venue à Kandorya serait dû à un héritage perdu qu’ils tentent de retrouver…

Organisation sociale et politique

La faction est composée de 5 clans trolls, avec un chef par tribu, qui possèdent chacune leurs spécificités : clan ardent, clan des îles, clan des plaines, clan sombre, et clan des forêts. Les pratiques cannibales des trolls les ont amenés à laisser de côté un régime royaliste, trop lourd pour l’estomac, pour un conseil composé de 4 membres élus à coup de hache et de lance.


Contrairement à leurs cousins, les trolls sont ouverts à la collaboration avec certains humains…

Organisation religieuse

​Les trolls prient une des facettes animale de Séphérie, que l’on nomme Vatea, et parfois la Déesse elle-même. Ils font également appel à un large panel d’esprits de leurs ancêtres pour leur procurer force et sagesse.


Il paraitrait que les plus courageux d’entre eux pratiquent le vaudou, n’hésitant pas à sacrifier toutes sortes de choses…

Lien avec les Primaux

A leur arrivée en Kandorya, la plupart des trolls ont rejoint le camp Primaux. Ils ont des liens forts avec les orcs, considérés comme des frères d’armes, ainsi qu’avec les ogres, pour leurs goûts culinaires communs.

Courriers de LongueLarmes

Loupe.png Article détaillé : Courriers de LongueLarmes

Au fil des vents qui caressent le monde, on croise parfois d’intrépides baroudeurs, solitaires ou en petit comité. Une chanson sur les lèvres et un livre à la main, les Courriers de Longuelarmes parcourent le monde pour écouter, informer, transmettre. Messagers et marchands d’information, ils transporteront n’importe quel message, n’importe quelle info, et la défenderont avec leur vie pour une somme modique, gardant précieusement tout les secrets qu’on leur confie.


Souvenirs, lettres d’amour, messages d’importance stratégique, tout mot qu’on leur confie est sacré, et son secret restera bien gardé. Ni les typhons sur les mers, ni les séismes sur la terre, ni la fin du monde et de tout ce qui vit ne peut dévier ces courageux messagers de leur mission. ​

Principalement elfes noirs et blancs, ils semblent pourtant accepter toutes les races dans leurs rangs, et même des humains, car pour eux, tant que tu peux courir, tu peux être courrier!


Sous la protection de Mirage, déesse des Arts et de la Liberté, et la direction du Duc Umrauth de Longuelarmes, ils courent toujours plus vite vers un futur où le monde entier est à portée de lettre, pour les puissants comme pour les indigents.


Ni la pluie, ni les vents, ni les flammes, ni la plus noire des nuits ne peuvent arrêter un courrier dans sa course!

Duergards

Loupe.png Article détaillé : Duergards

Que dire des Duergard ? Que savons nous d'eux ? A la fois plein et peu de choses.

Elfes d'Amarcil

Loupe.png Article détaillé : Elfes d'Amarcil

Le peuple elfique est connu pour être l’un des peuples primaux, et parmi les plus sages qui vivent sur cette terre. Essentiellement originaires des royaumes de Lyn’Elenos et d’Eothir, en Orya, la majorité est aujourd’hui éparpillée aux quatre coins de Kandorya. Une partie d’entre eux a décidé de s’unir au sein de la horde primale, et ce pour garantir la survie de leur peuple.

Très liés entre eux, les Elfes feront presque toujours passer la vie d’un frère ou d’une sœur avant un autre membre de la horde primale, et un membre de cette horde avant n’importe quel étranger n’appartenant pas à ces deux groupes. Ainsi, ils forment une sorte de grande famille qu’il est très dangereux de menacer.

Si les Elfes sont ancrés et attachés à leurs traditions, celles-ci sont tellement nombreuses qu’il est impossible de toutes les répertorier. On trouve tout de même comme point commun l’amour pour Aënëa, la « facette » de Séphérie représentant la nature et le règne végétal. Elle enseigne également l’amour de chaque vie et de chaque être vivant, ce qui ne signifie pas pour autant qu’ils sont inoffensifs et incapables de se battre. N’allez pas non plus les croire incapables de comploter ou de manipuler, ce serait les sous-estimer. Autre trait fort répandu, cette volonté de perfection que beaucoup recherchent en toute chose, qu’il s’agisse des armes, de l’érudition, de la science ou de tout autre sujet.

Les elfes de la horde primale constituent actuellement un groupe important, en pleine évolution, dont les structures se dessinent lentement, espérant les ramener à leur grandeur d’antan. Chaque nouvel elfe y est accueilli à bras ouverts… s’il respecte toutefois les traditions et les modes de vie de la horde et des elfes déjà présents.

Joyaux de Séphérie

Loupe.png Article détaillé : Joyaux de Séphérie​

Lorsqu’Orya à été détruite, nous, les Lutins avons fui les forêts pour nous disperser à travers le monde. Certains d’entre nous sommes arriver jusqu’à Kandorya, et ce sont chez les Primaux, nos frères et nos soeurs que nous nous somme réfugiés, en majorité.

Chez les primaux, nous apportons innocence, gentillesse, farces et rigolades. Nous sommes paré d’une multitude de couleurs et de bonne humeur.

Nous ne nous séparons jamais de nos chaussettes à rayures, allez savoir pourquoi…

Nous n’aimons pas la violence, mais ne seront jamais soumis au monde des humains. Par contre, on adore manger et boire, peu importe quoi, car notre curiosité est sans limite et d’une étrange incohérence.

D’ailleurs, attendez vous à nous voir gambader dans la plaine, hydromel à la main, pas que nous soyons alcoolique, on aime simplement les bonnes choses. Attendez vous à nous voir faire des blagues, fraises magiques à la main, pas que nous soyons mauvais, on aime simplement rire.

Ha et puis, nous sommes des enfants de la mère de toutes les mères, séphérie, ces derniers nés. A ce titre les primaux nous garde comme de précieux joyaux. Mais avons-le, on adore leurs jouer des tours aux autres primaux, surtout les elfes, on adore les faire tourner en bourrique.

Si toi aussi, petit lutin, tu est perdu, c’est au camp primaux qu’il faudra te rendre pour nous trouver.

Clan Kaz Dal

Loupe.png Article détaillé : Clan Kaz Dal

Le clan Kaz Dal est à la tête du groupe de colons nains qui ont fondé la cité du même nom. Celle-ci est située au nord de la chaîne de montagne qui s'étend au nord-ouest de Kandorya. Les nains les plus conservateurs restent suprématiste et méprise ouvertement la culture, l'artisanat et les technologies des races inférieures. L'ouverture d'esprit du Kodragg (Roi) et de ses Makaz (conseillés) permit à la cité de s'ouvrir aux autres peuples. Composé principalement d'elfes et d'humains, la plupart des races sont présentes dans cette cité cosmopolite. Certains d'entre eux ont réussi à gravir les échelons et ont l'honneur de faire partie de la délégation royale lors des foires de Kandorya. Kaz Dal ne possède pas d'armée régulière, mais servir dans la milice est un devoir civique dont les citoyens s'acquittent avec fierté. La majorité des colons sont de fiers artisans qui sont venus construire la cité. Ils ont rapidement rejoint et gravis les échelons des guildes d'Edenorya.

Même s'ils ne sont pas tous de fervents pratiquants, les nains croient Borum (une des facettes de séphérie. Le Makaz des Runes est membre du conseil des corbeaux de séphérie.

Depuis que les liens sont coupés avec Orya, le haut conseil a fait une priorité de fédérer l'ensemble des clans nains de kandorya

Nains Rejoignez-Nous !

Orcs des forêts

Loupe.png Article détaillé : Orcs des forêts

Les orcs des forêts sont un groupe d’orcs composé de plusieurs tribus... la plus vieille et la plus respecté est la tribu des ours, ils sont les gardiens des traditions respectent les dieux et s'assurent que les orcs continuent de vivre en harmonie (une harmonie orcs bien sûr) ensuite viennent les renards qui sont une tribu de commerçants et de guerriers ils sont les enfants spirituels des ours et respectent leur préceptes ils sont beaucoup tourné vers les autres et n ont aucun mal à commercer avec les humains, elfes, nains .... Au fil du temps quelques orcs renégats et parias de contrés lointaines se sont installés non loin des ours et des renards et au fil du temps une nouvelle tribu est née : les loups. Ils sont violent fourbes et généralement mal intentionné et sans aucune pitié ils refusent le contact avec les autres races (seulement pour les voler ou les tuer) puis la tribu des renards devenant trop importante le chef a accordé aux plus jeunes le droit de fonder leur propre tribu les sangliers, Ils sont jeunes guerrier pour la plupart et peu nombreux pour l'instant

Clan Sang d’Ebène

Loupe.png Article détaillé : Clan Sang d’Ebène

A l’origine, le clan Sang d’ébène était un clan orc sur Orya. Il fût décimé par un groupe d’humains, et les rares orcs survivants furent condamnés à se battre dans des arènes pour le seul plaisir des hommes. Après plusieurs années de captivité, les membres du clan parvinrent finalement à s’échapper. Ils ne fuirent néanmoins pas seuls, s’étant faits de nouveaux frères de combat pendant leur captivité. C’est donc un groupe composé majoritairement d’orcs mais également d’elfes, d’humains et de nains qui prit le premier bateau qu’ils trouvèrent, toutes voiles dressées vers Kandorya.

Le but du clan est de recréer une force de guerre afin de combattre ses anciens et ses nouveaux ennemis et de laver les affronts du passé. Depuis plusieurs années le clan se développe, le but est de continuer sur cette lancée en le rendant encore plus grand et fort.

Le groupe recherche idéalement des orcs, mais nous sommes ouverts à toute autre race. Il s’agit d’un clan soudé et l’entre-aide est le maitre mot dès que l’un des membres est concerné. Le clan est dirigé par un chef orc, auquel tous doivent obéir.