De Aux Savoirs de Kersis'kal
Aller à : navigation , rechercher
Guérilla
"Que ceux qui veulent s'en prendre aux miens apprennent à courir vite"
Identité
Nom: Guérilla
Surnom: l'acharnée ; l'immortelle
Race: Humain
Allégeances
Maître d'armes des Enfants des Cendres
Habitante des Faubourgs d'Edenorya
Rang & Renommée
Métier
Profession: Combattante
Institutions
Maître Bretteuse de l' Académie de la guerre
Habitante de la Cité de Refirsol
Philosophie, foi et croyances
Obsidienne d' Ortheïs
Hors-jeu
Compte wiki : Guérilla
Type: Personnage Joueur
(modifier)


?



Arrivée un peu avant la troisième foire,

Guérilla est une enfant des Cendres et sera toujours prête à tout pour défendre chacun des membres de sa famille (ou pour les venger, si elle n'a pu empêcher le drame). Elle est connue pour courir à la bataille avec détermination et hargne, et son cri de guerre a déjà retenti plus d'une fois sur les plaines ensanglantées. Elle est comparable à une bête enragée qui ne pense jamais au retour, ce qui épuise sa famille et médecins qui la retrouvent souvent agonisante sur les champs de bataille. En cela, elle a gagné le surnom d' "immortelle", mais elle sait qu'elle le doit surtout à ses proches qui veillent sur elle.

Elle est la Maître d'Armes des Enfants des Cendres et la filleule de Toubib, qu'elle tient en haute estime. Par conséquent, elle a toujours protégé et beaucoup aimé Daerys, qu'elle considérait comme faisant partie de la famille, bien avant qu'elle devienne effectivement l'une de ses sœurs Enfant des Cendres.

L'arrivée de la mère de Daerys, la dragonne bleue Ortheïs, a été pour Guérilla synonyme d'un autre membre de la famille à protéger. Par conséquent, elle est devenue l'une de ses obsidienne et pense en cela protéger les "enfants" de celle-ci, c'est à dire l'humanité dans son sens large. Orthéïs est pour Guérilla "La Mamoune de l'univers" et la protectrice de tout ce qui vit. La guerrière a néanmoins toujours précisé qu'elle ne ferait jamais rien contre ses principes et garde ainsi un certain recul. Concernant par exemple les Enfants perdus, elle a refusé de les traquer, considérant qu'il s'agissaient d'enfants comme le sont ou l'ont été les Enfants des Cendres.

Guérilla est également Maître de l'Académie de la guerre en tant que bretteuse. Elle aime particulièrement emmener ses élèves sur le champs de bataille et tenter de leur faire sentir "le grand frisson de la plaine" en les confrontant à des ennemis réels. Lors de la sixième Foire, elle et ses élèves ont ainsi combattu vaillamment, avec le secours de leur Grand Maitre H, une armée de monstres sanguinaires. Guérilla promulguant toujours de protéger les siens, aucune perte ne fut à déplorer lors de cet événement épique.

Faits d'armes connus

  • Elle a tué deux loups garous qui s'apprêtaient à dévorer le corps agonisant d'un Enfant des Cendres, attaqué par surprise au milieu de la plaine, sous la pleine lune. Aidée par un autre compagnon, elle a pu ramener in extremis son corps au camps, toujours poursuivie par les bêtes monstrueuses, et faire prodiguer les premiers soins à la victime qui a survécu, avant de mettre fin à la vie des assaillants.
  • Lors de la Libération de Chaton, son ardeur à combattre en première ligne fut remarquée par le Juge qui lui donna l'autorisation de faire partie de la première vague d'assaut. Lorsqu'elle pu enfin s’élancer vers ses ennemis, la foule cria son nom à plusieurs reprises. Le combat fut âpre, et après avoir mis à terre bien des assaillants, elle s'écroula, agonisante et empoisonnée. Elle put heureusement être retrouvée à temps parmi les cadavres et reçut les premiers soins, après avoir été évacuée en triomphe.
  • Elle fut l'Innocente qui permit de réaliser le rituel de libération des Loups garous de l'île mystérieuse. Sans ce rituel, l'expédition toute entière aurait été décimée, puisqu'il ne restait d'humains que ceux qui pratiquaient le rituel en question et quelques braves qui tenaient la porte du bâtiment. Tous purent être délivrés du mal garou et repartir, non sans pertes, sur leurs navires.
  • Lors de l'attaque du camp mulkeshite, elle a fait partie du Poing mené par son compère bretteur Karbanog afin de prendre à revers l'armée ennemie, action décisive qui permit à certains d'entrer dans le camps et de faire exploser la bombe. Dans la bataille, elle aida à évacuer les amis ou inconnus tombés en première ligne bien qu'elle soit elle-même blessée. Elle tomba sous les coups d'un général Mulkesh qui tenta de la mettre à mort. Heureusement, beaucoup, en voyant la scène, arrivèrent à son secours et réussirent à la mettre en sûreté pour qu'elle reçoive les premiers soins.
  • Lors de la sixième Foire, elle interdit à ses élèves bretteurs de toucher à ses frères et sœurs Enfants des Cendres qui se tenaient de l'autre côté de la ligne. A l'un d'eux qui n'avait pas entendu et avait osé attaquer, elle asséna une monumentale taloche. Lorsque'il demanda pourquoi, hébété, elle répondit haut et fort: "On ne touche pas à la famille, même quand on n'est pas d'accord !". C'est aussi lors de cette foire qu'elle provoqua en duel une entité tentaculaire et monstrueuse qui résista à toutes ses bottes et sortilèges. Elle continua néanmoins avec panache de le combattre, jusqu'à ce qu'elle tombe à terre. Gravement blessée, elle fut soignée par son compère de toujours, Léto. Faible mais impatiente de rejoindre la première ligne, beaucoup la virent faire les cent pas, hargneusement, en attendant d'avoir repris suffisamment de forces pour se relancer dans la bataille.
  • Elle fut archivée par Il lors de la Grande réunion de la foire de printemps. Se cristallisant petit à petit sur la plaine, elle fut sauvée de justesse par sa sœur Daerys qui parvint à la faire revenir à la vie après que tous ceux qui avaient essayé d'agir aient échoué et se soient mis eux-même en danger, dont son parrain Toubib.