De Aux Savoirs de Kersis'kal
Aller à : navigation , rechercher
Dawolf Broldar
200px
né-e en 1234
(24 ans)
Identité
Nom: Dawolf Broldar
Race: Humain
Origine et Famille
Originaire des Territoires de Mainorat
Allégeances
Mercenaire du Clan Rastor
Membre du Camp Mercenaire
Métier
Profession: Mercenaire
Spécialité(s): Chasseur de têtes
Hors-jeu
Compte wiki : Dawolf Broldar
Type: Personnage Joueur
(modifier)


?

Description

Physique

Dawolf est un imposant barbare d'1m77 aux yeux marrons, cheveux courts et bruns aux yeux marrons, d'apparence trapue et large. Il s'équipe d'une armure de cuir noire agrémentée d'une fourrure et d'un bouclier.

Psychologique

Le jeune barbare n'est pas quelqu'un de très sociable, son tempérament et son caractère sont assez forts. Il est très fier, de lui et de ses origines. Très méfiant, il n'accorde pas à n'apporte qui sa confiance et son amitié. Malgré tout ça, Dawolf est un compagnon loyal qui sait apprécier la vie et les amis quant ils en sont, qui a le rire aux lèvres et ne demande qu'à gagner de l'argent en faisant suer son arme.

Histoire

Aux premiers jours

Dawolf naît en l'an de grâce 1234, en territoires de Mainorat, second fils de, Kalnar Broldar, bras-droit de Vrahaman l'Ancien, chef chamanique d'une tribu barbare. Sa mère, Tekdora était soigneuse et son père était un guerrier renommé. Deux ans plus tard, Corn, son nouveau jeune frère naîtra. Dés son plus jeune âge, son père lui a enseigné le maniement des armes et le respects des traditions et coutumes Mainorat ancestrales.

A l'âge de 10 ans, son père commençait à l'amener à la chasse pour qu'il apprenne également à servir d'arcs, et à avoir l'honneur de nourrir sa famille et de contribuer à l'effort de la tribu. Dés lors de ce jeune âge, Dawolf abattu son premier chevreuil, à la grande fierté de son père qui put voir que son fils était rester de marbre, face à la mort. Et suite à cela, il fit marqué des tatouages tribaux ancestraux qui devaient lui conférer la force et la conviction de Ansuz le Dieu de la Guerre.

En l'an 1249, le barbare alors âgé de 15 ans, avait déjà participé à bien des chasses, mais jamais aux conflits entre les siens les hordes orques. A la veille d'une bataille, les orcs profitèrent de la nuit pour porter une attaque surprise à la tribu barbare. Le combat fit rage au sein du village, les hommes trépassèrent uns par uns face aux orcs. Le père de Dawolf fit évidement parti du combat, tuant les assaillants avec sa hache, d'une grande facilité, du à son expérience. Il finit par affronter en face à face Galdrish, un chef orc.

Un combat des plus violents fit rage entre les deux vétérans. Kalnar se battu vaillamment mais fini empalé par l'arme du chef orc qui le laissa pour mort au sol, hurlant sa victoire. Dawolf, désemparé par la défaite de son père, profita de la distraction de l'orc, et couru vers le corps de son père pour récupérer l'épée qui servit à le pourfendre et vint transpercer le dos de Galdrish, laissant l'arme ressortir par sa poitrine, l'orc décéda sur le coup. Les barbares, voyants le chef orc au sol, regagnèrent courage et repoussèrent les troupes orques loin de leur terre. A l'aube, on put voir les corps orcs calcinés à l'entrée du village, pendant que les morts de la tribu firent enterrer.

Le début d'un long voyage

Dawolf face à la tombe de son père, épauler de sa mère et ses deux frères, firent leurs derniers adieux à la dépouille d'un valeureux guerrier et d'un père aimant. Vrahaman, le chef de la tribu décida de rejoindre un autre clan Mainorat suite aux pertes trop nombreuses, et ainsi assurer la survie et le bien-être des siens. Dawolf apprenant cette nouvelle, décida qu'il était grand temps pour lui de tracer sa propre destinée et de quitter les terres ancestrales. Il fit ses adieux à sa mère et promis à son frère aîné de revenir un jour à la hutte familiale et à l'inverse, il lui fit promettre de prendre soin de leur mère. Il parti d'un pas décidé vers le Sud, avec de la viande séchée, l'armure de son père et de sa hache, ainsi que de Razalk, l'arme qui lui donna la mort. Arrivé au sud des terres Mainorat, il convainquit un marchand de l'amener aux Baronnies de Soriak par voie maritime, bien conscient de ce qu'il risquait en traversant ces terres.

Une fois arrivés aux Baronnies de Soriak, il fit son possible pour cacher son affiliation barbare, et éviter des éventuelles représailles. Dawolf n'ayant pas d'autres compétences que celles du combat, décida de faire de lui un mercenaire libre. Enchaînant contrats sur contrats, allant des plus simples aux plus aguerries, et gagnant des compétences et des facultés au fur et à mesure du temps. Alors âgé de 17 ans, il tomba sur un contrat en or consistait à défaire le détenteur d'un groupe de malfrats dans le nord Des Marches d'Aëthéor. Et c'est en route pour accomplir à bien sa tâche qu'il découvrit sur un sentier de forêt, des hommes morts, et parmi eux, un encore en vie, agonisant, ensanglanté, gravement blessé. Il décida de prendre en charge l'homme et de lui accorder des soins, mettant pause à sa mission. Après 3 jours de soins, l'homme se présenta comme « Fenrir Ghost » mercenaire des Marches d'Aëthéor. Ils ont échangés et apprit qu'ils étaient en réalité sur la même quête. Fenrir et Dawolf décidèrent de prendre les armes pour sauver l'honneur des camarades perdus de Fenrir. Ils se rendirent dans la tanière de l'homme mis à prit, ils ont accomplis et mit à bien leur mission. Après avoir vaincu l'homme mis à prit et ses sbires, ils rentrèrent d'un long voyage vers les Baronnies de Soriak, où ils récupérèrent leur solde. Fenrir renonça à la prime et la scella à Dawolf. Celui-ci fit quelques pas avant de se retourner et de lancer la bourse en direction de Fenrir et lui promis bien plus d'or s'ils faisaient équipe. Au début, seulement attirés par l'or ils firent équipe, mais finirent par devenir amis et même plus, frères d'armes.

Une année passa et les contrats s'enchaînèrent, améliorants leurs compétences de jours en jours et partageant leur culture et leurs histoires respectives. Il tombèrent un jour sur un marchand dans une taverne qui discutait d'une nouvelle Île, qui promettait richesse et nouveaux horizons. Ils eurent toutes les deux la même idée, celle de partir pour ce nouveau continent qui promettait nombreuses aventures. Ils prirent le premier bateau vers Kandorya, et s'y mirent en route …

Kandorya

C'est en l'an 1251, que les deux amis arrivèrent au Port d'Edenorya. Ils visitèrent et découvrirent la ville et ses environs. À la nuit tombée, ils s'arrêtèrent à la première taverne croisée pour se repaitre d'un bon repas et d'une lit douillet. Après plusieurs pintes d'hydromel, les effluves d'alcool faisaient leur effet, et les deux gaillards riaient à cœur joie. Dans leurs éclats de rire, Fenrir poussa Dawolf d'un coup amical, et le fit percuter un jeune-homme qui tomba de son tabouret. Dawolf, confus par sa maladresse vint aider immédiatement le jeune-homme au sol. Une fois le compère debout, Dawolf s'excusa et lui offrit une tournée. Tout deux enchantés de cette rencontre, ce laissèrent aller à la discutions et firent plus amples connaissance. Après un petit moment à discuter tout les trois, le jeune-homme se présenta comme Venoran, jeune mercenaire de la Compagnie Grand Griffe. Il compta quelque peu les exploits de sa compagnie, lors de la Bataille du Fort du Lys Noir et la bataille contre le Vide. Dawolf et son frère d'armes se présentèrent à leur tour, en faisant remarquer à Venoran qu'ils étaient eux aussi mercenaires. Une fois la nuit bien entamée, les deux frères d'armes remarquèrent que leurs bourses étaient maintenant bien vides, et qu'une nuit à l'auberge les viderait du peu d'argent qui leur restait. Ils demandèrent alors à Venoran où ils pouvaient planter leurs tentes sur cette ile, qui leur était bien inconnue. Très polit, le jeune-homme leur indiqua le campement des mercenaires libres, qui se situait non loin du camp de la Compagnie Grand Griffe, a à peine un kilomètre au Sud d'Edenorya. Ils firent route ensemble et discutèrent longuement de la Compagnie de mercenaire de Venoran. Une fois arrivés au campement des mercenaires libres, Dawolf et son ami bien convaincus du récit de Venoran, demandèrent à celui-ci une nuit pour réfléchir à la proposition que leur avait fait Venoran, de rejoindre la Compagnie.

La nuit passée, les trois compères se retrouvèrent au matin, et Dawolf annonça à Venoran qu'ils étaient tout deux très intéressés à l'idée de rejoindre compagnie de mercenaire telle que celle qui leur avait présenté. Ils souhaitèrent avant cela, explorer l’ile et découvrir la région environnante, ainsi que accomplir quelques missions pour renflouer leurs bourses. Ils se séparèrent, et se croisèrent régulièrement lors des mois passés sur l’ile de Kandorya.