De Aux Savoirs de Kersis'kal
Aller à : navigation , rechercher
Crisos Erolios
Identité
Nom: Crisos Erolios
Hors-jeu
Type: Personnage Non-Joueur
(modifier)



?










Crisos Erolios est un voyageur. Il est principalement connu pour avoir écrit Les Pérégrinations de Crisios Erolios, un texte décrivant les fiefs conquis par différentes factions sur Kandorya en 1250.

Les Pérégrinations de Crisos Erolios

Moi, Crisos Erolios, ai décidé, pour répondre à votre requête, de commencer par le début... Une fois arrivé sur l'Île de Kandorya, les voyageurs de tout Orya, ont pris position sur les terres reculées derrière le territoire contrôlé par la Guilde du Commerce.

Je recense ici, ce que j'ai pu trouver comme informations sur ces lieux éloignés et leurs possesseurs.

Les Nains (fief n°1)

C’est au sein d'une chaîne montagneuse que ceux-ci ont pu se regrouper, sans doute à la recherche d'un environnement plus proche de leurs colonies habituelles. Bordé par un fleuve large et puissant, ce lieu n'est pas encore nommé, mais j'ai pu y voir de grandes forêts ainsi que des mines où, il me semble, ils ont déjà commencé à extraire de l'or et différents minerais. Il semble que le bois en grande quantité est été utile dans la mise en place des structures et autres bâtiments liés au forage.

Sinseiko (fief n°2)

Plus loin à l'ouest, c'est dans un paysage de basses montagnes, encadré de bois, que les hommes de ce fier empire, ont établi un premier camp de base. Les forêts semblent remplies de gibier et leur confère la nourriture dont ils ont besoin, et peut être un peu plus. Mais aussi le bois, pour construire ce qui sera sans doute un avant pont de leur culture sur notre belle île. J'ai cru remarquer une petite carrière, mais je ne sais quel minerai en sort.

Elfes (fief n°3 et 4)

Nos vieux amis les Elfes semblent avoir trouvé à l'Est un territoire plus grand, entourés par des fleuves d'eau et de roches en fusion, cet îlot contient de grandes forêts, de bois durs et anciens mais aussi des plaines verdoyantes et propices aux cultures et à la fabrications de mets et nourritures dont ils ont le secret. Plus loin à l'ouest on peut trouver une zone côtière qui leur permettra peut être d'installer dans le futur un embryon de port... qui sait pèchent ils déjà.

Gardiens (fief n°5)

Il semblerait que les gardiens de Kersis'Kal ont pris la route du nord pour rejoindre une ancienne cité abandonnée. Je n'en sais pas beaucoup plus, mais l'on dit qu'ils ont besoin de nombreux services et ressources, qu'ils payent très bien.

L'Arcanium (fief n°6, 7, 8 et 23)

Etonnant comme ce petit nombre d'individus a su investir si rapidement des zones aussi différentes... Je les ai vu à l'ouest installer des camps au bord de d'un fleuve que j'aurais cru infranchissable ... Peut être ont t'ils pu échanger la nourriture, que des pêcheurs sortent pour eux des fonds marins, contre des secrets d'architecte maritimes d'autres mondes ? En tous les cas, ils exploitent aussi des paysans, sur les plaines plus en amont. Mais il paraitrait aussi qu'ils ont trouvé une cité en ruine au Nord dont ils sortent minerais et bois précieux. Enfin... une étrange histoire m'est parvenue aux oreilles... L'ont dit qu'ils auraient eu accès via un peuple sombre à des minerais venus des profondeurs de la terre... mais je n'ai pas pu savoir d'où.

Le Comte Aodren (fief n°9 et 10)

ar delà les montagnes Naines, le comte semble avoir trouvé un lieu propice à la création d'un futur royaume. En effet sur la partie ouest d'une ancienne cité partagée par une crevasse, prolongée par un charmant bois, le Comte a amené ses troupes et les a lancé dans la construction de bâtiments dont je ne sais encore la finalité. Mais j'ai vu les hommes, terrasser le sol, couper le bois, et porter des carrioles pleines de minerais. Des chantiers d'envergure en somme... et les soldats du comte, font, paraît-il une nourriture digne d'être dégustée. Un marchand de la guilde m'a dit qu'il y aurait eu des informations technologiques venues des sombres terres de Mulkesh qui auraient transité via des navires du Comte... Mais je n'en sais pas plus.

Pirates (fief n°11)

Un cousin m'a dit qu'il avait vu les membres de la fraternité rouge investir un port créé par la marine Mulkeshite, loin vers l'Est. Il semblerait que les zones de pêche proches, soient fructueuses et les sources de nourritures abondantes. Un espace boisé proche leur apporte le bois suf isant à leur futur développement. Des pirates sur terre... je n'en ai vu que sur Kandorya Un équipage que je n'ai pas pu reconnaître des neuf voiles : tonnant, comme le destin aime les drôleries, ou peut être est ce Mulkesh mais en continuant la côte, j'ai été confronté aux neuf voiles qui s'installent aussi sur une zone portuaire de Mulkesh et leurs filets étaient déjà pleins de nourriture pour leurs futurs arrivants. (fief n°12)

Les territoires de Mainorat (fief n°13)

Les fiers guerriers de Mainorat semblent avoir acquis un territoire reculé derrière des tourbières et n'osant m'y aventurer, je n'ai pu qu'écouter les marchands qui, rentrant, nous racontaient y avoir vu des cavités souterraines d'où sortait des travailleurs portants de l'or. Il parait même que l'on y trouve des arbres qui semblent pleurer, d'un bois qui semble ne pas pourrir, sur ces étendues d'eau, (si ressource bois, la préciser)... Une cité sur pilotis, semble t il, y serait en construction.

Les Flammes Blanches (fief n°14 et 15)

Il m'a été rapporté par l'un des gardiens de la reine que cette compagnie militaire était remontée au Nord jusqu'à l'un des endroits les plus inhospitaliers jamais rencontré sur Kandorya, un désert qui s'étendrait le long d'une rivière de Lave. J'ai vu plusieurs caravanes de prospecteurs et de tailleurs de pierre venu d'Orya prendre cette route. Cet enfer sur terre est peut être source d'Or et de Minerais. On m'a dit aussi avoir vu des membres des flammes blanches au sud des forêts Elfes. Rumeur ou réalité ? Il semblerait en tout cas qu'une compagnie ait escorté un convoi de bois sur les routes orientales de Kandorya.

Les Enfants des Cendres (fief n°16)

Cette compagnie de mercenaire a, il me semble, décidé de pousser plus en avant la découverte de la cité d'où est sortie celle qui a été nommée Nécromancienne. Peut être y ont-ils trouvé une voie d'accès vers des territoires secrets ? Une chose est sûre, c'est que quand j'ai vu s'enfoncer toute cette compagnie dans les profondeurs de cette cité antique, un frisson m'a parcouru et lorsque j'en ai croisé certains quelques semaines plus tard au sein de notre bonne ville, j'ai cru un instant voir des morts. Mais il semble qu'ils aient trouvé Bois et Nourriture là où ils sont... Ou qu'ils soient allés d'ailleurs...

Les Gardiens des Arcanes (fief n°17, 18 et 19)

Ce groupe de mages venus des contrés magiques de Sarin'Dol et de Mesalena (à préciser avant de leur présenter leur fief, ils ne sont pas sûrs d'appartenir à l'un ou l'autre) ont été vu loin au nord, dans les parties encore vertes à l'est d'une zone désertique. Cette espace est suffisamment étendu pour que l'on y retrouve de larges forêts apportant bois et nourriture, ainsi que quelques gouffres d'où ressort du minerai par chariots et systèmes d'élévation... Mais le plus étonnant pour ces mages, sans doutes venu de la Tour la plus méridionale, est d'avoir pris position sur la frontière semi désertique la plus à l'ouest. On peut ressentir en s'approchant, des champs de protection magique délimiter une frontière au delà d'une carrière ou s'activent paysans et prospecteurs d'or.

Le Lys Noir (fief n°20, 21 et 22)

J’ai vu la bannière ombre et sang se mettre en marche suivi d'une troupe lourde.. Ils ont conquis la plaine au Nord de la ville de la Guilde du Commerce, posant ici le premier bastion de leur conquête et y prélevant la nourriture et le bois des forêts. Puis ils ont traversé la chaîne de montagne, par un passage qui menait à de vieilles excavations de minerais, abandonnées depuis des siècles. Il parait qu'ils trouvèrent au fond de ces couloirs oubliés une cité de l'ancien Kersis'Kal dont les murs étaient décorés d'or et de pierres. Mais tout cela n'est peut être que la trame d'une légende écrite par cette compagnie venue de nulle part.

La Compagnie de la Dame (fief n°24)

Il semblerait que grâce à la guilde des bâtisseurs, un territoire ait été annexé par la compagnie de la Dame, et qu'ils auraient déjà commencé à utiliser le bois présent pour monter des structures et avec l'aide de paysans à cultiver des champs pour en retirer de la nourriture. Ce lieu semble être placé entre une chaîne montagneuse et un volcan, dans une vallée somme toute protégée au nord . Derrière les terres du Lys

Les béliers des radegastes (fief n°25)

Lors d'une soirée dans la taverne la plus chaude de la ville, j'ai entendu à la table voisine que les béliers des radegastes aurait trouvé un terrain où s'installer, mais une rixe lancée pour une histoire de dette de bière m'a empêché d'en savoir plus... il m'a fallu attendre d'avoir plus d'informations pour savoir qu'ils s'étaient installé dans un territoire au bord d'un immense lac au nord, après les montagnes. Voilà ce que j'ai pu apprendre lors des derniers mois, j'ai peut être manqué certains territoires, mais je n'ai rien lu de plus. J'attends avec impatience de connaître les nouveaux noms de ces territoires ainsi que ceux de leurs régents. Je pourrais ainsi les fournir à celui qui m'a accompagné pendant mon périple, mon compagnon et ami, le cartographe Esilmen qui est en train de finaliser les traits de ce qui sera la première carte de Kandorya.

Crisos Erolios, Les Pérégrinations, 1250.


Lien externe