De Aux Savoirs de Kersis'kal
Aller à : navigation , rechercher
Cloack
né-e en 1226
(32 ans)
Identité
Nom: Cloack Rosal
Surnom: Champion
Race: Humain
Origine et Famille
Parents: Salmarak Rosal (1156 - 1246)
Frères et sœurs: Intak Rosal (1216 - 1246)
Origine : Duché de Larochelière
Originaire du Saint-Empire d'Aëthéor
Allégeances
Champion de la Garnison
Garde d' Edenorya
Rang & Renommée
Titre(s): Duc de Larochelière,
Marquis de Shawinigan
Philosophie, foi et croyances
Croyant de Bacchus
Hors-jeu
Compte wiki : Glack Garnison
Type: Personnage Joueur
(modifier)


?

L'avant Garnison

Cloack Rosal nait en 1226 dans le Duché de Larochelière. Il est le second fils du Seigneur Salmarack Rosal, Duc de Larochelière et Marquis de Shawinigan. Comme tout jeune homme de son rang, il fait des études de philosophie, économie, politique et stratégie militaire. Élève peu investie dans sa réussite scolaire, il se découvre rapidement une passion et un certain talent pour le maniement des armes.

Pendant longtemps Cloack jalouse son frère ainé qui est destiné à reprendre la gestion de la Seigneurie à la mort de leur père. Ce dernier n'hésite pas à rappeler à Cloack son infériorité et son pathétisme académique.

Le seigneur Salmarack Rosal meurt de manière naturelle en 1246. Intak prend alors les titres de noblesse de son père et s'installe au château familiale pour remplir ses nouvelles fonctions. Une fois bien installé, il invite son frère à dîner sous prétexte de faire la paix. À la fin du repas, Intak propose à son frère de passer au salon pour un digestif. Quel n'est pas la surprise de Cloack de constater que le nouveau seigneur des lieux à remplacé le portrait de famille pour un imposant portrait le représentant seul. Cloack y voit une tentative de son frère de l'effacer de l'histoire du duché. C'est pour lui une insulte de trop. Il décroche un panache de cerf accroché au mur et transperce le coeur du Duc. Les cris agonisant d'Intak alertent les gardes qui se jètent sur Cloack. Il est jugé coupable par la court du Roi Montergé et envoyé en terre de Kandorya servir au sein de la Garnison.


À Édénoria

Après une tentative échouée de s'évader du bateau , Cloack est accueilli par le Commodore qui ne tarde pas à le mater. Cloack a d'abord du mal à se faire à la vie de garnison mais il y trouve rapidement la fraternité qui lui a tant manqué au courant de sa vie. Après quelques escarmouche dans les rue d'Edenorya, il gagne le titre de champion au sein du régiment.

Sa première année est marquée par une série de réussites qui l'aideront à forger sa réputation. Dans un concours de "surinage", il kidnappe amicalement la reine de Kandorya qui le prend en amitié. Elle lui prête son oreille et devient alors favoris de la Reine. Cette amitié lui permettra de trouver un certain confort auquel il était habitué jadis. Avec la Garnison il participe à la protection du convoie des taxes et impôt qui sera attaqué par une alliance des pragmas et des pirates. La faction s'illustre dans cette bataille en repoussant l'offensive avec une incroyable efficacité. Cloack quant à lui confirme son statut de champion en sauvant seul le commodore désarmé face à trois golems de terre.

Il profite de la deuxième foire pour s'enrichir. Il réussi à se monter une fortune concidérable à coup d'extortion et de braquages. Il dérobe trois pierres de Kandorite à la reine pour lui revendre ensuite. Le règlement de la Garnison étant clair quant à l'interdiction d'avoir un compte à la Banque d'Édénorya, il en ouvre un sous un faux nom. Ivre de cette nouvelle richesse, il devient imprudent, voir incompétent dans son rôle de champion. Lors d'une patrouille en terre kandorienne il s'endort à son poste. Ses frères d'arme membre du SAS trouvent sur lui son identité bancaire et lui dérobent sa fortune. ll ne reverra jamais une pièce de cuivre de cette fortune, mais depuis, les finances du syndicat des soldats de la Garnison n'ont jamais été aussi bonne...

La troisième année de Cloack à la Garnison laissera une marque au fer rouge dans son histoire à Édénorya. Durant une période de repos à la taverne des trois couteaux, une escarmouche entre le major et le capitaine du Guet éclate. Il saute dans la mêlé et confirme son titre de champion auprès des nouveaux venus. Le Juge arrive sur les lieu et sépare les deux factions. Malgré la défaite, le Capitaine continu de narguer le major. En pleine nuit, Cloack monte une petite faction de soldats et profite de la solitude du Capitaine pour l'assassiner dans le camp des pirates. Le lendemain matin, le juge charge la Garnison de l'enquête du meurtre. C'est une erreur de potion de vérité qui amènera les soupçons sur Cloack. Après une cavale qui dure 24 heures où il sera caché chez les Éturiens puis au tripot déguisé en femme, le champion est arrêté et condamné à la pendaison. Suite à une erreur de procédure, sa peine de mort est révisée à l'exil pour deux ans.

L'exil