De Aux Savoirs de Kersis'kal
Aller à : navigation , rechercher
Bruons
3mats.png
Identité
Nom: Bruons
Surnom: Capitaine Trois Mats
Race: Humain
Allégeances
Membre du Port
Rang & Renommée
Titre(s): Capitaine pirate
Hors-jeu
Type: Personnage Non-Joueur
(modifier)



?







Biographie

Capitaine d’une escadrille de deux navires de guerre lourds, il parcourt les mers du nord des Marches d'Aëthéor et de l'empire de Shinseiko. Il a une haine farouche de Mulkesh et par plusieurs fois est venu au secours de navires civiles attaqués par Mulkesh. Ses navires sont d’ailleurs des navires de guerre mulkeshites. Il aurait du sang noble selon les rumeurs. (Demi-frère de Bragern de Vals)

Dans la Nation Pirate, Trois-Mâts fut un temps Gardien de Code de la Flibuste et il est connu pour son équité envers tous les pirates. Cela ne l'empêche pas de participer à des bagarres et autres affrontement de taverne mais chacun sait qu'en cas de danger il aidera toujours un tricorne.

Vis à vis du Clan des 9 Voiles, Trois-Mâts est un peu énigmatique car il a toujours refusé de participer à un conflit contre eux, estimant qu'il fallait trouver un compromis acceptable. D'aucun le soupçonnèrent de lâcheté quand il abjura ses frères à ne pas se tromper d'ennemis. Il défia alors deux capitaines qui l'accusèrent de trahison et les tua. Le plus étonnant, c'est qu'il ne semble entretenir aucun échange avec des Voiles et son soutien a cette nation est relativement incompréhensible. Certains prétendent qu'il serait le fils d'un membre de la Voile de Féole, compte tenu de son verbe et de ses actions. Mais il s'agit sans doute encore de quelques racontars qui s’abreuvent au mystère qui entoure ses origines.

Un chant raconte l'une de ses aventures dans les mers du Sud, et, peut-être, peut-on trouver dedans une raison à sa présence plus boréale par la suite ?

Cap’taine Trois-mâts

C’est au plein cœur de la tempête
Alors que tout semblait perdu
Guidés par les cris d’une mouette
Que le rivage nous apparut


Cap’taine Trois-mâts est notre maître
De la misaine à l’artimon
Dans la tourmente et dans l’ivresse
Sa jamb’ de bois frappe le pont


Nous échouons sur une plage
Et débarquons vers l’inconnu
Cette mouette est un présage
Trois-Mâts en est bien convaincu
Le capitaine nous fait promettre
« Mes hommes, suivez mon intuition
Nous serons couverts de richesse
Si nous montons expédition »


Au troisième jour de campagne
Dix hommes déjà manquent à l’appe
l La jungle est dev'nue notre bagne
Nombreux sont les pièges mortels
Nous découvrons avec stupeur
Un galion sur la terre ferme
Trois-Mâts nous prédit en son cœur
De l’or et montagne de gemmes


Sur ce navire, point de trésor
Mais nous attendant sur le pont
La puanteur de mille corps
Et la silhouette du démon
Le vieux messie nous tend un piège
Trois-Mâts nous crie : « Mes hommes, fuyons !
Je suis victime d’un sortilège
Les richesses n’étaient qu’illusion »


Fuyant les flammes de l’enfer
Nous regagnons le bâtiment
Mettons en branle la galère
« Hissons les voiles et foutons l’camp ! »
Tandis que la terre s’éloigne
Nous faisons l’état de nos pertes
On s’aperçoit la mort dans l’âme
Celui qui manque c’est notre maître


Cap’taine Trois-Mâts toujours en vie
Sorti de l’île du démon
Nul ne sait comme il repartit
On l'revit au septentrion


Sur Kandorya il est le maître
Du bout des camps jusqu’au ponton
Contre les vents et dans l’ivresse
Sa jamb' de bois donne le ton